"Pendant que je concevais les décors des Caprices de Marianne j’avais fait la connaissance d’un photographe napolitain extraordinaire: Antonio Biasiucci.  Je me suis donc inspiré de son travail pour essayer de sortir des cliché de la Commedia de l’arte et  parler de sa Naples dans une forme poétique et onirique. La présence du Vesuve, qui conditionne profondément la vie de tout napolitain, était  pour moi une évidence dans l’univers que j’avais envie de réaliser.  Un volcan recouvert de la faïence typique napolitaine qui puisse laisser apparaître des fissures du danger imminent. Le balcon est donc suspendu au dessus du Vesuve et c’est dans son cratère que l'un des protagonistes sera tué. Un balcon noir élégant tel une cage dorée avec un rideau en tulle floqué.

Une multitude de petites fenêtres qui entourent la scène telle la Naples agrippée sur son volcan.  Une pièce qui se déroule en une seule journée et se termine dans une nuit étoilée représentée par des centaines de citrons dorés qui descendent du ciel"

Les Caprices de Marianne

Concours CFPL 2013

Scénographie: Valentina Bressan

Tel. +33(0) 6 19 15 59 59    I  valentinabressan@icloud.com

  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon